11e garde à vue pour Cédric Herrou

, par  sbernard

Un article de la LDH du Mantois à propos de Cédric Herrou.

Voici ce que nous avons pu lire samedi 26 octobre sur les « réseaux sociaux ». Un exemple des pressions, intimidations, harcèlements que subit Cédric Herrou depuis des années maintenant. (Rappelons nous le film diffusé en janvier 2019 par la LDH du Mantois avec le Colombier de Magnanville.)

ARRESTATION CEDRIC HERROU ET DEUX COMPAGNONS D’EMMAÜS ROYA

Ce matin, comme chaque samedi, Cédric Herrou descend à Saint André avec deux compagnons d’Emmaüs Roya pour assurer un marché à la

communauté Emmaüs Nice Cote d’Azur. Cédric a été arrêté au péage de la Turbie par la police nationale, comme chaque samedi quand des personnes de couleur de peau noire sont dans la camionnette. Sauf que cette fois-ci, Cédric et placé en GARDE A VUE pour..... « aide à l’entrée de personnes en situation irrégulière », bien que les deux compagnons ne soient pas en situation irrégulière. Il ne peut y avoir d’aide à l’entrée puisque les compagnons vivent à la communauté à Breil et donc en France, d’où ils sont partis ce matin.
Nous n’avons aucune nouvelles des 3 membres de la communauté depuis ce matin 10H. C’est donc la 11e garde à vue de Cédric.
Nous demandons la sortie de garde à vue immédiate de Cédric et les 2 compagnons qui sont en totale légalité sur le territoire français

Bien sûr Cédric et ses deux compagnons ont fini par être libérés à 18 h 30. Sans poursuites pour l’instant. Juste une journée de vente de légumes foutue. L’arbitraire ordinaire.

Navigation

AgendaTous les événements