La Charte du Forum

La Charte du Forum

I. Motivation fondatrice

A) Constat du discrédit
Nous faisons le constat du discrédit de la politique et de la démocratie Trois symptômes douloureux participent d’un même problème :

Lire la suite

1. La mise en coupe réglée de notre territoire (noyé dans la Communauté urbaine GPS&O) par une droite clanique dont les projets affairistes, clientélistes et les politiques communautaristes bafouent l’intérêt général.

2. L’effondrement d’une gauche institutionnelle moribonde, divisée et sans perspectives.

3. Un Front national aux aguets qui cherche à apparaître comme le seul espoir crédible. Ces symptômes traduisent le dysfonctionnement de la démocratie à travers une privatisation de la fonction politique et une spoliation progressive de nos droits politiques. Les citoyens en éprouvent du désarroi, de l’impuissance et, parfois, du désespoir, de la colère.

B) Réinvestir, se réapproprier
Il est nécessaire de réinvestir la pratique politique locale et d’enclencher un processus de réappropriation de nos droits. Pour vaincre la défiance, il nous faut convaincre qu’un autre mode de fonctionnement politique redonnant toute sa place à la citoyenneté, intègre et soucieux de l’intérêt général, est possible. Mais pour convaincre, il ne suffit pas de dire. Il faut faire, montrer qu’on fait, et montrer que ce qu’on fait dans des actions ordinaires et quotidiennes répond aux problèmes ressentis et vécus et aide à les résoudre. A l’échelle du territoire du Mantois -notre bassin de vie- nous n’y parviendrons qu’en construisant des relations de coopération régulières, de travail en commun, où « on fait ensemble » (un réseau actif) et dans lesquelles sont partagées des pratiques, ce qui permet à tous de profiter des richesses de tous et de se renforcer collectivement. Rassembler les bonnes volontés d’un territoire autour de projets locaux sur la base de principes partagés pourrait permettre de s’affranchir des postures politiques traditionnelles qui apparaissent de plus en plus inaptes à servir l’intérêt général. Il s’agit donc, d’inventer, d’imaginer une autre façon de faire de la politique plus soucieuse du citoyen et du bien-vivre ensemble.

C) Le défi
Le défi de ce travail coopératif est d’imaginer puis de mettre en place des formes d’organisation tenant ensemble démocratie citoyenne et réponses pratiques aux problèmes vécus.

Pour cela il s’agit :

  • d’installer la démocratie citoyenne, comme méthode de réflexion commune, en partageant :

• des informations, des observations, des retours d’expérience (par la création de moyens de production et de circulation de l’information) ;

• des savoirs, des savoir-faire et des pratiques (en organisant par exemple des activités de formation régulières) ;

• des arguments par des débats et des confrontations d’idées et de propositions réguliers.

  • de mettre en place des dispositifs concrets qui répondent aux préoccupations et aux besoins mal satisfaits de la population :

• en matière d’activités productives de biens et de services, il faut élaborer tout ce qui permet la relocalisation ;

• en matière de solidarité, il faut faire mieux et plus que ce qui est proposé par des services publics largement insuffisants en ce domaine, en particulier en matière d’accompagnement ;

• en matière écologique, il faut s’emparer collectivement des expériences partielles qui émergent pour les étendre.

D) Vers un projet de territoire
D’un ensemble de projets réussis ensemble et de réflexions partagés pourrait alors émerger en temps utile un projet de territoire pour l’agglomération du Mantois, notre bassin de vie.

II. Constituante du Forum de la démocratie citoyenne du Mantois

A) Principes communs
L’adhésion aux principes qui suivent conditionne la participation au Forum.

1. Le Forum est ouvert à tous ceux qui partagent et portent intérêt à la « Motivation fondatrice » qui l’a fait naître.

2. Le Forum est autonome. Il est indépendant de tout pouvoir politique, syndical et confessionnel. Il garantit pour chacun de ses membres la liberté de conscience.

3. Le Forum prône et pratique la démocratie citoyenne, c’’est-à-dire : -qu’il incite chacun à s’impliquer dans des projets collectifs ayant en vue le bien commun de la population et le respect des droits. -que son fonctionnement s’applique à rechercher le plus large consentement aux décisions, l’attention aux avis minoritaires, la transparence des mécanismes décisionnaires, le respect des engagements.

4. Le Forum place au plus haut les valeurs de non-discrimination et de respect de toutes les composantes de la population..

5. Le Forum promeut les démarches collectives partagées par l’échange, la collaboration entre citoyens, associations, organisations et institutions, dans une perspective de diversification, de renforcement et de vivification du tissu social local.

6.Le Forum promeut un mode de vie moins artificiellement consommateur et plus solidaire, à l’activité productive plus respectueuse des personnes et de leurs projets de vie, et cherchant à maîtriser son impact et à réduire radicalement ses aspects négatifs sur le milieu naturel.

7. Par ses projets et ses pratiques le Forum entend redonner un sens collectif à la vie politique locale.

B) Objectifs
Il s’agit de faire du Forum :

  • un pôle de réflexion et d’action visant la mise en place d’une véritable démocratie locale donnant un rôle premier aux citoyens.
  • un incubateur de projets qui suscite des initiatives citoyennes mais aussi les porte et permet leur développement en les accompagnant si besoin. Ce rôle est bien celui d’un incubateur : un groupe ou un dispositif initié ou soutenu par le Forum peut à terme se constituer en association ou être intégré à une autre organisation. Il prend alors son indépendance tout en ayant la possibilité de conserver une collaboration avec le Forum et d’autres organisations.
  • un fédérateur de ces initiatives citoyennes et associatives qui permet : un travail en commun entre tous les citoyens et leurs organisations, confortant ainsi un tissu associatif collaboratif ; le partage d’informations et de ressources ; l’élargissement de la base des citoyens engagés et de l’audience de leurs actions ; une meilleure visibilité de leurs actions.

C) Missions et tâches

  • Mettre en place et gérer des ressources mutualisées telles qu’un portail d’information sur les organisations et projets locaux, un réseaux de contacts, des moyens matériels partageables.
  • Faire vivre dans la durée des groupes de réflexion / discussion / formation.
  • Initier et entretenir des dispositifs c’est-à-dire des actions publiques et durables qui ont vocation d’assurer un service à la population.
  • Mettre en place des collaborations suivies ou des actions ponctuelles avec d’autres organisations de manière à renforcer sa démarche.

Navigation

AgendaTous les événements