Quelle politique culturelle pour le Mantois ? 5. La loi du marché

, par  Buckminster

La loi du Marché ou doit-on « compter » avec la Culture ?

La Culture comme secteur économique est une autre approche possible pour une définition toujours aussi problématique qui, cette fois-ci, ne va pas s’embarrasser de pirouettes esthétiques superflues : on fabrique pour vendre et faire des bénéfices.

Le secteur culturel s’élargit aux produits à consommer, ceux qu’offrent les industries du cinéma, de l’audiovisuel, des arts visuels, du spectacle vivant, mais aussi les entreprises de presse et du livre, celles du patrimoine et de la publicité, l’architecture autant que les industries de l’image et du son. Cette approche est loin d’être incompatible avec celle évoquée dans le chapitre précédent, au contraire, elle l’englobe, la justifie et conforte l’hubris des autoproclamées élites culturelles.

Les industries culturelles ne s’intéressent pas à notre culture, qu’elles préfèrent laisser dans le champ du privé, mais aux expressions de cette culture, aux habitudes qu’on en a et à la consommation qu’on en fait. Ces expressions de consommateurs individuels sont soigneusement étudiées en compulsant les données que nous laissons partout sur la Toile, puis guidées et suggérées pour correspondre aux produits en vente sur le marché, et même les curiosités marginales culturelles peuvent être rentabilisées en ciblant leur public spécifique : de l’utilité économique des porteurs d’épingle de nourrice ou des indés (indépendants de quoi et pendant combien de temps ?). Ce qui compte, c’est que chaque public trouve ce dont il a besoin pour la satisfaction éphémère de son bien-être, l’ensemble de ces publics formant cet énigmatique « non-public » que des directeurs de théâtre inquiets de ne pas le trouver dans leurs salles, avaient défini au soir du 25 mai, il y a cinquante ans à Villeurbanne.

Tous ces besoins génèrent des devises par l’achat ou la location, l’abonnement, le like, et de la TVA pour l’État... Sur le plan de la politique culturelle locale, les élus ne peuvent qu’y trouver leur compte : la réponse aux besoins divers des populations sera récompensée par l’augmentation de l’attractivité du territoire, et, au nom de l’accès pour tous, les subventions ne seront attribuées qu’aux spectacles élitistes et confidentiels qui s’adressent à la frange la plus cultivée de la population, tandis que tous les autres vont payer plein pot les spectacles proposées par les industries culturelles.

Pour finir, un petit jeu : si vous ne connaissez pas au moins la moitié des noms des gens ou des émissions évoqués ci-dessous, vous êtes incultes (critères Google) :

Google News, rubrique Culture, voici, dans l’ordre, les titres de l’écran du jour :

-Laura Smet et David Hallyday vont contester le testament de leur père Johnny Hallyday (le Figaro)
-Renaud serait hospitalisé dans le nord de la France (20 minutes)
-Victoires de la musique 2018 : Nicola Sirkis et Indochine ne voulaient "pas y être" (Huffpost)
-Alexis Corbière fond en larmes sur le plateau de Thierry Ardisson (Le Figaro)
-Le film Black Panther victime d’une attaque raciste sur Google : mais que s’est-il passé ? (LCI)
-ONPC. Le clash Angot-Baffie coupé au montage selon l’humoriste (Ouest-France)
-Scènes de ménages : M6 annonce l’arrivée d’un nouveau couple (Le Figaro)
-Ophélie Meunier : l’animatrice de M6 s’est mariée avec Mathieu Vergne (Paris-Match)
-Fashion Week : Victoria Beckham applaudie par David Beckham et leurs enfants (Pure People)
-Orelsan rafle trois Victoires de la Musique - Le rap est-il devenu la nouvelle chanson de variétés ? (France Inter)
-Record de "like" pour une photo de Kylie Jenner sur Instagram (Europe 1)
-Clémentine Célarié retrouve l’homme séropositif qu’elle avait embrassé en 1994 (Le Figaro)
-Le mariage de Meghan Markle et du prince Harry s’organise : de nouveaux détails dévoilés (Gala)
-Disneyland Paris annonce une nouvelle attraction sur le thème de Marvel (Allo Ciné)
-Christine Bravo fauchée : Thierry Ardisson nie toute responsabilité (Voici)
-Afrique du Sud : des lions dévorent un braconnier présumé (Le Progrès)
-"Foxtrot" en ouverture du festival de cinéma israélien de Paris : l’ambassadrice n’ira pas (France Info)
-Mathieu Madénian rêve de présenter les César avec Thomas VDB (Le Figaro)

Mais Google s’en fout, il est patient, il travaille, classe ses référencements (money, money !) et vous finirez bien, un jour, par « consentir » (tribute to Chomsky et Herman)

(Chapitre 6 à paraître)

déjà publiés
[chapitre 1
chapitre 2
chapitre 3
chapitre 4
chapitre 5

à suivre

Voir en ligne : Des questions sur « Chomsky et Herman » ? Réponse ici.

Navigation

AgendaTous les événements