Sur l’agenda 3 avril 2018

  • Le dessinateur italien Lele Vianello, qui fut assistant d’Hugo Pratt, rend hommage à son maître, à son univers et à son personnage fétiche : Corto Maltese.

    Lire la suite

    JPEG Peintre aquarelliste, Lele Vianello fait partie des incontournables de la bande dessinée. Après avoir vécu dans l’ombre de Corto Maltese, il a su prendre son envol et produire comme auteur de bande dessinée de nombreux albums en Italie, dont « le Fanfaron » qui a été publié en France chez Casterman. Depuis 2011, il publie de nombreux albums aux éditions Mosquito dont un hommage à son ami Hugo Pratt.JPEG

    Alors que la célébration des cinquante ans de Corto Maltese commence à peine, cette exposition à l’Hospice Saint Charles avec un dessinateur qui a quand même participé aux sept derniers albums de Corto en en réalisant tous les décors, prend tout son sens.
    Elle sera visible du mardi au vendredi, de 13 h30 à 17 h00 et les week-ends et jours fériés, de 14 h00 à 18 h00.

    Plus de détails (et plein d’autres choses) sur le site de Bulles de Mantes :
    JPEG

    Hospice Saint-Charles
    30 rue Nationale
    Rosny-sur-Seine

  • Julie Pagis, sociologue, est l’auteure d’un des livres les plus fouillés et importants écrits sur Mai 68. Une occasion de venir l’entendre et en parler avec nous.
    JPEG

    Lire la suite

    Cette période déjà lointaine n’intéresserait-elle, avec une éventuelle nostalgie de leur jeunesse, que ceux et celles qui avaient vingt ans en 68, les baby-boomers, aujourd’hui parents et même grands-parents d’enfants et de petits-enfants pour qui cette année 68 et son célèbre mois n’évoquerait qu’une révolte de plus ?

    JPEG Cinquante ans après , Mai 68 fait toujours l’objet de controverses. Au-delà des quelques slogans célèbres (« Il est interdit d’interdire ! », « Jouir sans entraves »...), qu’en est-il exactement de ce plus grand mouvement social du 20è siècle avec ses 10 millions de grévistes, alliés à la jeunesse ? Dans quel contexte international et national surgit-il ? Quels en sont les acteurs ? Quelles en sont les idées-force ? Que nous révèle la comparaison des parcours ultérieurs des principaux leaders avec ceux des millions « d’anonymes » de Mai 68 ? Peut-on légitimement parler d’une « génération 68 » au singulier ? En quoi la société française en a-t-elle été marquée durablement sur les plans social et sociétal, politique et culturel... pour le meilleur pour certains et pour le pire pour d’autres ?

    A ces questions parmi d’autres, Julie Pagis, sociologue, auteure en 2014 de Mai 68, un pavé dans leur histoire, ayant mené une grande enquête, avec nombreux portraits diversifiés, apportera son éclairage.

    PNG

    Le Scarabée
    7 Av. du Général Leclerc
    La Verrière

    | Attac 78 Nord

AgendaTous les événements

avril 2018 :

Rien pour ce mois

mars 2018 | mai 2018